Voiture électrique : comment BMW i se démarque de la concurrence

 08/06/2018 09:44:18      Green Auto

Voiture électrique : comment BMW i se démarque de la concurrence

Moins chères, autonomes mais surtout plus respectueuses de l’environnement, les nouvelles voitures électriques ont désormais tout pour plaire.  

L’évolution des voitures électriques est fulgurante : moteurs de plus en plus efficients, batteries ultra-puissantes, autonomie renforcée… Ces véhicules permettent par ailleurs aux entreprises de cumuler de nombreux autres avantages comme l’exonération des frais de carte grise, l’exonération de la taxe sur les véhicules de société (TVS) ou encore le plafond de déductibilité fiscal de 30.000 euros. Zoom sur les meilleurs véhicules électriques.  

Tesla Model 3 : plus de 500 km d’autonomie réelle  

La Tesla Model 3 est le premier véhicule de Tesla bon marché. Il faut compter 30.000 euros pour la version classique et 38.000 euros pour la version longue distance, avec plus de 500 km d’autonomie réelle. A un tel prix, elle devance ainsi largement la Renault Zoé 40 kWh qui ne propose que 260 km d’autonomie en conduite réelle. Le fait de pouvoir recharger le véhicule grâce aux bornes implantées dans toute l’Europe constitue son atout majeur. Toutefois, le futur acquéreur risque vite de déchanter en apprenant que l’accès aux bornes nécessite la souscription d’un abonnement. L’intérieur reste quant à lui simple mais confortable.  

Renault Zoé R110 : un moteur électrique plus puissant 

La Renault Zoé a évolué début 2018 accueillant un nouveau moteur R110 plus puissant. Ces évolutions mécaniques s’accompagnent d’une mise à jour technologique. En effet, le véhicule est désormais équipé du R-LINK Evolution compatible avec Android Auto. La Renault Zoé bénéficie par ailleurs d’une nouvelle teinte métallisée Violet Blueberry. Son autonomie reste toutefois limitée à 300 km et ne fait pas le poids en termes de performances.  

BMW i4 : une berline 100 % électrique  

La BMW i4 récemment annoncée par le constructeur fait suite à la gamme électrifiée BMW i comportant actuellement la sportive hybride rechargeable i8 et la citadine zéro émission i3. Si le groupe n’a encore rien révélé concernant ses caractéristiques finales, la BMW i4 devrait privilégier le plaisir de conduite avec un centre de gravité et un pavillon relativement bas, à l’inverse de la BMW i3. Il faut également rappeler que BMW compte mettre en vente 25 modèles électrifiés (hybrides et électriques) d’ici à 2025. Au Salon de Francfort l’année dernière, le groupe avait dévoilé sa vision de l’avenir et de l’e-mobilité avec la BMW iVision Dynamics, annonçant également une autonomie de 600 km en cycle NEDC, une vitesse de pointe de 200 km/h et 0 à 100 km/h abattu en moins de 4 secondes.  

L’autonomie reste le principal enjeu des constructeurs et s’apparente à un véritable challenge technologique. BMW ne souhaite toutefois pas placer la voiture électrique au cœur de sa stratégie. Son objectif est d’être beaucoup plus offensive sur la partie hybride rechargeable, une technologie qui séduit davantage les clients. Si le plan électrique de BMW coïncide avec ceux de ses concurrents directs, le leader mondial de la voiture premium estime qu’il bénéficiera d’une légitimité grâce à son modèle i3.  

 

 

Découvrez l'offre HorizonDrive

  • BMW Serie 1 118d xDrive 150ch UrbanChic 5p

  • BMW Serie 3 Touring 340iA xDrive 326ch M Sport

  • BMW X3 xDrive30dA 265ch M Sport

  • BMW Serie 5 530eA iPerformance 252ch M Sport Steptronic

  • BMW Serie 4 Coupe 420iA 184ch Luxury

  • BMW X2 SDrive20iA 192ch M Sport DKG7

Article précédent
#EquipeHorizon : comment Horizon accueille les nouveaux arrivants
Article suivant
5 conseils pour prolonger la durée de vie de votre véhicule d’occasion 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Retour à l'accueil