Garanties, les véhicules d’occasion ne sont pas en reste

 30/03/2018 14:04:32      Auto

Garanties, les véhicules d’occasion ne sont pas en reste

Les acheteurs de véhicules d’occasion pensent souvent que cet investissement ne donne droit à aucune garantie. C’est faux. Voici 3 garanties auxquelles vous pouvez prétendre 

La loi protège les acheteurs, et cela même dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion. Que le vendeur soit un particulier ou un professionnel, des recours sont possibles en cas de panne ou de dysfonctionnement. Explications.  

La garantie contractuelle est proposée par la majorité des professionnels 

Si elle n’est pas obligatoire, la garantie contractuelle est pourtant proposée par presque la totalité des professionnels et certains particuliers. Pour les véhicules d’occasion récents achetés auprès de professionnels, la garantie varie de 6 à 24 mois. Généralement, les pièces d’usure et le défaut d’utilisation sont exclus du champ de cette garantie. La garantie MBP (moteur, boîte, pont) s’applique aux véhicules d’occasion plus anciens. Ces deux garanties sont souvent incluses dans le prix de vente de la voiture, sauf lorsque l’acheteur souhaite bénéficier d’une durée plus longue, c’est-à-dire une extension de garantie.  

La garantie légale de conformité ne concerne que le vendeur professionnel 

Si vous avez acheté votre véhicule auprès d’un particulier, vous ne pourrez pas faire jouer cette garantie qui ne concerne que les vendeurs professionnels. La garantie légale de conformité est limitée dans le temps puisque sa durée est de deux ans à compter de la date de vente. Le défaut de conformité ne doit évidemment pas être connu au jour de la vente. La loi donne plusieurs indications permettant de déterminer si le véhicule est conforme ou non. Il doit notamment correspondre à la description dressée par le vendeur et posséder les qualités présentées sous forme d’échantillon ou de modèle. Les défauts de conformité peuvent être multiples : kilométrage différent de celui annoncé, finition erronée, équipements annoncés et non présents… Lorsqu’un défaut de conformité est invoqué, c’est à l’acheteur d’en apporter la preuve sauf s’il a été découvert moins de six mois après la date de vente. Dans ce cas, l’acheteur pourra demander la réparation ou le remplacement du véhicule.  

La garantie légale contre les vices cachés opposable aux vendeurs particuliers et professionnels 

Cette garantie n’est pas limitée dans le temps et ne dépend pas du kilométrage. Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, le vendeur doit vous garantir contre ses défauts cachés. Pour faire jouer cette garantie, le défaut du véhicule doit être non apparent lors de l’achat, diminuer fortement son usage ou le rendre impropre à l’usage auquel on le destine. L’acheteur a deux ans à compter de la découverte du défaut caché pour mettre en œuvre la garantie. Il pourra ensuite demander un remboursement total ou partiel du prix payé et le paiement d’éventuels dommages-intérêts s’il estime que le vendeur connaissait ce défaut.  

Le contrat d’entretien proposé par le vendeur  

Pour éviter toute mauvaise surprise avec votre véhicule d’occasion, vous avez la possibilité d’opter pour un contrat d’entretien proposé par le constructeur. Trois niveaux de services sont généralement offerts : le prolongement de la garantie constructeur pour trois, quatre ou cinq ans, la prise en charge des frais d’entretien courants, le remplacement des pièces usées. En cas de problème, l’assistance 24/24H et le prêt d’un véhicule de remplacement sont inclus dans la majorité des contrats d’entretien. Si cette solution n’est pas forcément rentable pour le propriétaire, elle lui permet toutefois d’étaler ses dépenses d’entretien et de mieux maîtriser son budget auto.  

Enfin, en achetant votre voiture d’occasion auprès d’un professionnel, vous êtes également assuré qu’un certain nombre de points ont été contrôlés. Vous pourrez bénéficier de la prise en charge des pièces et de la main d’œuvre pendant 6 à 24 mois, avec un service de dépannage inclus.  

Découvrez l'offre HorizonDrive :

  • MINI MINI One 102ch Salt

  • BMW X3 SDrive18dA 150ch Lounge

  • BMW X5 XDrive25dA 231ch Exclusive

  • BMW Serie 2 Active Tourer 225xeA 224ch M Sport

  • BMW X5 xDrive30dA 258ch M Sport

  • BMW Serie 5 Touring 530dA xDrive 265ch Sport Steptronic

Article précédent
[Vidéo] L’innovation, au cœur de la transformation du groupe Horizon
Article suivant
BMW 330e iPerformance : une hybride alliant sportivité et confort

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Retour à l'accueil