Edito: 6 révolutions dans la vente auto grâce au digital, par @BrunoPennel

 16/05/2017 14:00:23      Editos

Edito: 6 révolutions dans la vente auto grâce au digital, par @BrunoPennel

1 – LE PARCOURS CLIENT DIGITALISÉ

Si la vente de véhicules en ligne reste insignifiante, le parcours client s'est quant à lui fortement digitalisé. Les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour accompagner au mieux le client avant et après la transaction avec de nouveaux services : démonstrations 3D, services de conciergerie, configurateurs en ligne, véhicules de test livrés à domicile... La nouvelle marque Lynk&Co, dont l’arrivée en Europe est prévue pour 2018, devrait appliquer presque tous ces concepts avec un processus de vente entièrement digitalisé et une voiture pensée pour la Sharing economy… .

2- L'AUTOPARTAGE INTÉGRÉ À L'ACHAT: L'EXEMPLE DE CITROEN

Constatant que le principal obstacle à l'achat d'un véhicule pour les jeunes est le prix, Citroën tente de faire baisser la facture en incluant de l'autopartage dans son offre de location longue durée baptisée "Earn and drive". Plus l'automobiliste va accepter de partager son véhicule, plus ses mensualités seront revues à la baisse. Par exemple, en cas de mise à disposition de sa citadine 20 jours dans le mois, le propriétaire d’une Citroën C1 peut compter sur un revenu mensuel minimum de 149 euros, soit le coût de la LLD mensuel. Ce qui veut dire qu’on peut théoriquement bénéficier d'un petit véhicule sans frais dix jours par mois… une offre adaptée pour ceux qui n'ont besoin de leur voiture que le week-end.   

3 –  LA VENTE DE MOBILITÉ AU KILOMÈTRE : L'EXEMPLE DE DAIMLER ET BMW

Tous les constructeurs proposent désormais des offres de location, à l'heure ou à la journée, voire pour plusieurs jours. Certains proposent aussi la location en "free floating", c’est-à-dire sans nécessité de ramener le véhicule au point de départ, et avec une tarification à la minute. Les allemands sont pionniers dans le domaine avec leurs marques Car2Go et DriveNow.

4 – L'OFFRE DE COLOCATION AUTOMOBILE : L'EXEMPLE DE NISSAN 

Comme pour un logement, il est désormais possible de louer une voiture en colocation. Nissan le permet avec son offre "Intelligent Get&Go", limitée pour l’instant à la seule région parisienne. Le principe est simple : constituer un groupe de 2 à 5 personnes pour partager les coûts d'utilisation d'une Micra neuve, avec assurance incluse, pour une durée d'un an. Les coûts partagés sont de 69 à 184 euros par mois, en fonction des kilomètres parcourus par chaque "carlocataire". Tout le parcours client est digitalisé. RCI Mobility, filiale du groupe Renault-Nissan, a créé une plate-forme web permettant de trouver des colocataires potentiels près de chez soi, avec un algorithme de matching basé sur les habitudes d'utilisation. A l’issue de la formation des groupes, on peut réserver des plages horaires pour utiliser le véhicule ou revendre ses minutes non utilisées à ses partenaires. L'ouverture du véhicule se fait via le smartphone, grâce à un boîtier placé sous le pare-brise.

5 – FOURNISSEURS DE CARROSSERIE : L'EXEMPLE DE GM, VOLVO, FIAT...

En vendant ses vans Pacifica à Google, Fiat a lancé un nouveau phénomène. Depuis, d’autres constructeurs ont suivi le mouvement. GM a investi dans Lyft, un service de VTC, pour mieux lui vendre ses Chevrolet. Plus près de chez nous, Renault a signé une alliance avec Bolloré pour les véhicules électriques…

Le marché automobile deviendrait-il de plus en plus B2B ?

Bruno PENNEL

Découvrez l'offre HorizonDrive :

  • BMW Serie 1 118i 140ch M Sport 118g

  • BMW Serie 3 330eA 292ch M Sport

  • BMW X5 xDrive40dA 313ch Exclusive

  • BMW X2 xDrive25eA 220ch M Sport Euro6d-T

  • BMW Serie 1 116dA 116ch M Sport 5p

  • BMW Serie 2 ActiveTourer 216dA 116ch Luxury

Article précédent
Amazon : acheter sa voiture en ligne bientôt possible?
Article suivant
La vente de véhicules thermiques interdite en Inde d’ici à 2030

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Retour à l'accueil